Espace adhérent

Actualités
Posté le 12/12/23

National

Le Direct des Négos du Mardi 19 Décembre, c’est ici !

COMMISSION NATIONALE DE NÉGOCIATIONS
SPECIALE

Pour rappel, ce DIRECT est réalisé pendant les négociations et est accessible à celles et ceux qui nous en font la demande. N’oubliez pas d’actualiser votre navigateur pour suivre ce DIRECT.

Équipe de négociation SUDCAM  :   Katty SAHUC, Denis MARION, Jean-Yves SALVAT, Geoffrey VIZOT.

Vous êtes sur la bonne page .
cette journée de Négociation spéciale fait suite au refus d’ouvrir les négociations sur nos salaires lors de la séance du 28 Novembre

Ce refus  a résonné comme une claque
pour tous les collègues qui donnent le meilleur d’eux-mêmes chaque jour.

Une action collective a été  menée par les organisations CFDT, CFTC, FO, SNIACAM, SUDCAM et UNSA.

Vendredi 8 décembre : CFDT et SUDCAM ont été reçus par la FNCA avec une demande claire  : réouvrir les discussions pour soutenir le pouvoir d’achat des salariés.

C’est ce qui sera négocié en ce 19 décembre 2023 .

Tract intersyndical acte 2


Au-delà des actes, au-delà des promesses vides, c’est le processus de dialogue que nous défendons. C’est la qualité, la pertinence et surtout, les résultats concrets que nous attendons. Le syndicalisme que nous incarnons, c’est celui qui se bat pour chacun d’entre nous, qui refuse de plier face aux intérêts individualistes au détriment du collectif, de nos conditions de travail et de notre engagement.

Nous sommes unis, solidaires, et notre voix collective doit résonner comme un cri de ralliement pour la justice sociale. Les attentes des salariés ne sont pas des demandes extravagantes, mais des revendications légitimes.

Partagez, commentez, faites entendre notre voix auprès des collègues. Notre engagement dépasse les archétypes et stéréotypes syndicaux. Il s’étend pour tous les collègues qui compte sur nous. C’est le moment de montrer que notre détermination est inébranlable, que nous sommes prêts à défendre nos droits.

Nous avons aussi mis en place une chaine  d’information Whatsapp  live concernant cette journée et la suite …

Cette chaine est totalement anonyme,     n’hésitez pas à faire passer l’info à l’ensemble de  vos collègues*

Rejoignez les 1300 collègues déjà inscrits en cliquant ici


—Ici: LE DIRECT —

Ordre du jour :

  • Salaires

Début :  10h00

Mot de bienvenue du Président.
Séance de CPPNI non prévue, remercie l’ensemble des acteurs tant de la Délégation Fédérale que des Organisations Syndicales.

FNCA : Cette séance n’était effectivement pas prévue. Nous nous sommes collectivement organisés pour cette journée de négociation nationale de branche en amont de notre séance prévue le 25 janvier.
Rappel des étapes en termes de calendrier. Rappel des paramètres partagés en novembre et lors de la technique. Puis nous essaierons d’aboutir à un accord de branche.

Lors de la CPPNI de novembre nous avons échangé sur le contexte français, économique et nos entreprises. Vous nous avez rappelé que certains de nos concurrents ont versé des PPV, vous en avez fait la demande. Nous vous avons répondu que nous avions un modèle de branche avec formation, recrutement, salaires et n‘avons pas jugé bon de verser une PPV.
Ce modèle a permis de surperformer l’inflation sur la durée.
Le contexte particulier a motivé le versement de primes dans le passé.
Nous voulons revenir aux fondamentaux c’est à dire le salaire pérenne.
Vous avez eu plusieurs réactions, nous avons décidé d’anticiper les NAO salaires avec une technique le 15 décembre et la réunion d’aujourd’hui soit 1 mois avant la date prévue.
Vous avez également reçu les documents préparatoires.

FNCA : Rappel sur les paramètres de négociation.

Situation économique générale et celui de nos entreprises.
Vous en avez eu connaissance lors de la technique du 15/12. Recul des RBE de 16 % et marge d’intermédiation.

Evolution du positionnement par rapport au marché : – de 2 % d’écart avec le marché pour les non cadres, léger écart positif pour les cadres.

Rappel des mesures de l’an dernier : +3,5 % RCE RCI RCC avec un plancher de 1000 € + suppression des PCE 1 2 3

Il faut ajouter des mesures locales. 2023 a permis le versement d’une PPV pour 1200 €.
Concernant l’inflation : celle de l’année écoulée 2023 : base 5,6 % atterrissage 5,23 %. Pour l’INSEE : 4,84 %
Celle de l’année 2024 : Base : 2,8 % CACIB, 2,9 % CASA Eco 2,5 % BDF. Base moyenne : 2,73 %

SUDCAM : Pour rappel, le constat que vous faites porte sur la situation économique de 2023, alors qu’aujourd’hui nous discutons des salaires de 2024.
L’évolution des OAT redonne des possibilités d’emprunt. Sur l’évolution du positionnement du marché, vous incluez l’intéressement alors qu’il existe un écart entre les intéressements moyens. Cela ne concerne donc pas la majorité de nos collègues puisqu’il s’agit d’une moyenne.
On doit maintenant rattraper le marché car nous sommes en retard sur les salaires.

SNECA : Déclaration

DECLARATION SNECA CPPNI DU 19 DECEMBRE

La CPPNI se réunit exceptionnellement ce mardi 19 décembre. Le SNECA dans son courrier adressé le 5 décembre 2023 pour annoncer le débrayage du 6 décembre, avait demandé « l’ouverture immédiate de nouvelles négociations pour permettre le versement d’une prime pour TOUS les salariés de la branche Crédit Agricole avant le 31 décembre 2023 ».

La réunion de ce jour, nous l’espérons tous, doit nous permettre de prendre des décisions qui préserveront de façon lisible le pouvoir d’achat de TOUS les salariés de la Branche.

Cette réunion du 19 décembre marque aussi un tournant dans les modalités des NAO salaires dans la Branche Crédit Agricole. Le SNECA a demandé à plusieurs reprises que le calendrier de notre NAO salaire de Branche soit organisé sur le dernier trimestre, afin de négocier l’intégralité des éléments de salaires de Branche sur un seul et même exercice. La situation actuelle démontre le bienfondé de cette demande, et la réunion d’aujourd’hui et celle de vendredi dernier, atteste que ce calendrier est tout à fait possible à mettre en œuvre.

En perspective de cette réunion, la FNCA a donc anticipé la tenue de la réunion technique qui s’est déroulée le vendredi 15 décembre. Le SNECA remercie tous les intervenants pour la qualité des documents présentés.

Nous ne reviendrons pas sur l’intégralité des éléments abordés, mais simplement sur quelques points qui nous paraissent importants.

D’un point de vue réglementaire, le régulateur renforce ses exigences en matière de couverture des risques. Les Caisses régionales ont cumulé depuis de nombreuses années, des encours de provisions largement suffisants pour faire face à ces exigences. En 2022, les Caisses régionales ont doté plus de provisions pour risque qu’en 2020, année où l’activité économique était à l’arrêt…

En 5 ans, les provisions «de sûreté » ont augmenté de 2,8 Md€ dans les bilans des Caisses régionales (provisions pour risque sains et FRBG). A fin 2022, le stock de provisions des Caisses régionales s’établit ainsi à 15,2 Md€ dont 10 Md€ de provisions collectives sur encours sain et FRBG.

En matière de fonds propres, le ratio CET1 moyen est également largement au-dessus des exigences règlementaires, et le resterait même si le régulateur devait renforcer son exigence.

D’un point de vue économique, les incertitudes géopolitiques pèsent sur la croissance, qui se stabiliserait autour de 1% en 2024. L’inflation pourrait décroître, après un pic atteint en 2023.

Le SNECA note que les salaires au Crédit Agricole restent en dessous de la médiane chez les techniciens et chez les cadres avec des PCE supérieurs ou égales à 13.

Le Benchmark des NAO 2024 fait ressortir des PPV attribuées dans toutes les Banques, dans une fourchette allant de 500 à 3000€. Ces PPV sont accompagnées ou non d’augmentations générales selon les établissements bancaires.

Le SNECA a toujours été favorable à des augmentations générales pérennes, permettant le maintien du pouvoir d’achat de TOUS les salariés. Cependant, le contexte général que nous connaissons avec des attributions de prime de partage de la valeur chez tous nos concurrents et les demandes des jeunes générations, notamment, nous amène à réitérer notre demande de versement d’une prime avant le 31/12, pour bénéficier de la fenêtre fiscale qui ne sera plus la même le 1er janvier 2024.

Cette prime d’un montant de 1200€ devra être couplée avec une augmentation générale permettant a minima le maintien du pouvoir d’achat sur 2024.

En cas de refus de versement de cette prime, le SNECA demandera la consolidation dans l’augmentation générale de la prime de partage de la valeur versée en début d’année 2023.

Pour rappel, ces 1200€ correspondent à environ 2,7% d’augmentation générale auxquels il faudra ajouter l’inflation prévisionnelle 2024.

 

SUDCAM/CFDT lu à 2 voix (SUDCAM et CFDT) :   Déclaration Intersyndicale :

Monsieur le Président, Madame la rapporteure, Mesdames et Messieurs les membres de la Délégation Fédérale Nationale,Si nous nous adressons à vous aujourd’hui ce n’est pas en notre nom propre mais au nom de CFDT, CFTC, CGT, FO, SNIACAM, SUDCAM, UNSA qui représentent, rappelons-le, près de 70 % des salariés de la branche.

Nous allons faire un bref rappel des évènements. Nous vous avons à 2 reprises proposé de verser une PPV pour cette fin d’année (en octobre et novembre).

Vous avez refusé cette proposition. Pour l’ensemble des 74 000 salariés de la branche la déception l’a emportée, un grand nombre d’entre eux nous a interpellé et mandaté pour vous faire part d’un manque de considération et de reconnaissance.

Nous avons décidé de privilégier la voie du dialogue et vous avons demandé de nous recevoir.
Suite à notre rencontre du 8 décembre, nous vous avons exprimé les attentes fortes et le mécontentement de nos collègues. Nous avons accepté les dates du 15 décembre pour la technique et d’aujourd’hui 19 décembre pour la plénière et avons, en conséquence, suspendu le mouvement social du 14 décembre.

L’objectif aujourd’hui est simple : trouver ensemble une réponse salariale juste, réaliste en tenant compte de l’insatisfaction des salariés et pour le soutien de leur pouvoir d’achat.

Le résultat de cette journée de négociation doit respecter plusieurs principes :

• Une partie égalitaire en euros représentant l’équivalent de la prime versée en janvier 2023, intégrée dans les salaires pour remettre à niveau notre rémunération au 1er janvier 2024.

• La négociation sur le maintien du pouvoir d’achat sur l’année 2024 suite aux présentations faites lors de la réunion technique du 15 décembre.

L’attente est grande ne décevez pas les 74 000 salariés. Ils ne comprendraient pas que leur travail ne soit pas décemment valorisé.

C’est pourquoi les Organisations Syndicales prendront leurs responsabilités si à l’issue de cette réunion l’objectif des revendications des salariés n’est pas atteint puisqu’elles auront la certitude d’avoir fait l

FNCA : Nous vous remercions pour ces déclarations que nous avons entendues et écoutées.

Nous avons su nous rejoindre sur le fait de se retrouver aujourd’hui.
Nous avons 2 occasions : 1 signal de dialogue, nous espérons que ce sera le thème de la journée. 1 signal positif et éclairant pour l’ensemble des salariés.

1ère proposition de méthode avant la proposition salariale.

Nous vous proposons en terme de méthode de renouvellement de ce calendrier avec une anticipation des négociations en fin d’année.

SNECA : Merci pour cette proposition, la journée commence bien.

CFDT : Merci pour cette proposition, cela nous va. Le seul point sera les indicateurs.

SUDCAM : Nous accueillons cette proposition avec satisfaction. Cela permettra notamment d’avoir des négociations de branche en amont des négociations locales. On améliore le processus qui permettra aux salariés de constater sur leur salaire de Janvier le résultat de la négociation. Pas se soucis sur les indicateurs économiques qui de toute façon sont glissants.
En revanche s’il s’agit d’une bonne nouvelle, vous vous doutez bien que cela ne suffira pas pour contenter nos collègues qui attendent désormais des Euros plutôt que l’amélioration d’un process de négociation !

FNCA : Nous vous remercions de ces réactions positives.
Nous vous proposons une augmentation de 2,4 % sur RCE RCI RCC.
Une base de 2 % pour couvrir l’inflation 2024. Un complément de 0,4 % pour prendre en compte les mesures court-termistes.
L’avantage est d’être versé de façon pérenne. Nous pouvons parler de plancher dans un  deuxième temps.

SUDCAM : Dans ce que vous venez de dire certaines choses sont intéressantes.
Proposition sur RCE RCI RCC RCP. Ca couvre tout le monde.

Commençons par souligner les choses intéressantes que nous notons dans votre discours :
votre proposition couvre tous les compartiments (RCE RCI RCC RCP).

En revanche, en l’absence de versement d’une PPV, nos collègues commencent avec un delta négatif en début d’année. Ils vont donc perdre du pouvoir d’achat et ce n’est pas acceptable.
Pourtant les hausses alimentaires, du prix de l’énergie, etc sont bien réelles. A ce stade, nous n’allons pas encore vous faire de proposition chiffrée. La seule chose que nous vous disons est  que votre argument pour le 0,4 % n’est pas entendable !

CFDT: D’accord avec les propos de SUDCAM. Le 0,4 % ne couvre que 10 % de la prime.

La PPV a été versée le même montant pour tous, nous aimerions un montant égalitaire. Nous restons positifs sur le principe.

SNECA : Nous entendons la 1ere proposition. Nous sommes prêt à ne pas demander de PPV.
Le 2 % ne nous parait pas assez élevé. Le complément de 0,4 % ne nous va pas non plus. OK pour transformer en €.

FNCA : Nous avons la journée pour travailler. Nous notons avec satisfaction que nous partageons la base et les principes.

Nous allons faire une suspension d’environ 15 min.

Suspension à 10h47   Reprise à 11h13

FNCA : Nous allons répondre à vos 2 points.

Nous allons introduire un plancher. Nous avons aussi entendu sur la prime

2,6 % RCE, RCI, RCC avec un plancher à 800 €.
Nous faisons un grand pas en avant.

SUDCAM : Nous allons vous demander une interruption de séance au nom de SUDCAM et de la CFDT. Nous allons vous faire une proposition à 2 ou à 3.
Nous notons positivement le plancher et l’augmentation sur RCE, RCC, RCI.

Interruption à 11h15, reprise à 11h35.

SUDCAM au nom des 3 OS :
Les 3 OS CFDT, SNECA et SUDCAM proposent 1600 € annuel égalitaire c’est à dire une augmentation de la grille de ce montant pour qu’au 1er janvier 2024 l’ensemble des salariés au même niveau en net qu’au 31 décembre 2023, c’est une consolidation de la prime.
Il s’agit là d’un prérequis pour pouvoir vous faire une proposition pour l’inflation 2024 dans un second temps.

FNCA :Pouvez vous expliciter ?

SUDCAM : Oui bien sûr. Il faut que la base au 1er janvier 2024 soit celle du 31 décembre 2023. Nous ne pouvons pas partir avec -1200 € de pouvoir d’achat en 2024.

Une fois que cela sera fait, nous vous ferons une proposition sur l’inflation.

CFDT : Il faut solder 2023.

SNECA : Le seul écart est que vous le faîtes en pourcentage et nous en €.

FNCA : Vous changez le cadre. C’est embêtant.
Le pouvoir d’achat est par rapport à une inflation prévisionnelle. La PPV était en plus. Nous étions partis sur une compensation de la PPV de manière partielle. Cela va être très difficile de s’entendre sur ces bases.

CFDT : Nous pouvons comprendre que les bases vous surprennent. Nous sommes sur un effet déport.

SUDCAM : Peu importe le terme, que ce soit égalitaire ou plancher.
Il faut un minimum pour que nos collègues ne perdent pas d’argent par rapport à l’année précédente.
Votre proposition actuelle de 2,4% avec un plancher de 800E n’est pas acceptable.
Vous ne respectez pas les salariés.

FNCA : Cela nous semble très compliqué.

SNECA : Vous comparez le pouvoir d’achat par rapport à l’inflation, nous par rapport à ce que nous avons reçu. Vous dites que l’on sort du cadre.   Nous sommes dans le cadre, c’est juste le niveau.

FNCA : Nous comprenons votre principe mais pour nous c’est compliqué de valider une prime de 1600 € à vie.

SNECA : Nous avons pas compris vos 6 %

FNCA : Inflation + 1600 €

SUDCAM : Nous sommes dans le cadre de la négociation, puisque nous veillons à préserver le pouvoir d’achat de nos collègues.  Vous ne souhaitez pas verser de PPV, d’accord mais maintenant on ne va pas laisser nos collègues vivre avec moins d’Euros.

Les primes versées les années précédentes sont bien rentrées dans la rémunération de nos collègues. Il faut donc solder nos comptes d’une façon ou d’une autre, c’est ce que l’on vous propose !

D’autant que l’effet 2023 des taux ne sera plus là en 2024, donc la situation sera meilleure pour le CA.

CFDT : Nous sommes en train d’innover, nous faisons un effet d’affichage très important.

FNCA  : Nous pouvons continuer à avancer. Nous vous avons proposé 800€.

SNECA : Il faut avancer sur notre différence.

CFDT : Vous voyez à quel point nous sommes attachés au plancher.

SUDCAM : Vous avez toujours une bonne excuse pour ne pas reconnaître le travail des salariés comme il se doit !
Tantôt ce sont les taux, tantôt c’est le Livret A, tantôt c’est autre chose !
Et tous les ans, il y a quelque chose.

Dans notre modèle social actuel, il est impératif d’envoyer un signal fort à nos collègues qui nous écoutent, qui nous regardent qui ont accepté de ne pas partir en grève le 14 décembre dernier. Une fois encore, respectez les salariés !

suspension de séance à 12h52, reprise 13h53

FNCA : Je voulais vous remercier pour les éclaircissements en fin de séance. Nous avons entendu et compris votre souhait de communiquer en € et non plus en pourcentage.

Proposition point de départ de l’après midi :

Montant égalitaire pour tous : 1000 € : solde de PPV et augmentation 2024.

CFDT : Pour nous, vous avez compris la manière dont nous voulons fonctionner, nous allons demander une suspension de séance.

Suspension à 13h56, Reprise à 14h09

CFDT pour l’intersyndicale : Nous sommes satisfaits que vous ayez compris le principe. Par contre cette proposition est inférieure à la précédente. Nous validons l’idée du plancher égalitaire pour tous.

SUDCAM : Si vous avez 1000 avec 2,6 % c’est mieux si ce n’est que 1000 c’est moins bien dans ce cas là nous ne ferons pas de contre proposition

FNCA : Pour le moment il faut entendre 1000 et 2,6 %

SUDCAM : Vous dites augmentation de 2,6 % avec 1000 égalitaire c’est bien ça ?

FNCA : Oui c’est cela

CFDT : Nous préférons 2 avec un plancher de 1600 €. Vous avez compris que le but est le plancher.

SUDCAM : Comme vous l’avez compris la partie égalitaire est très importante pour nous. Il faut que çela soit suffisamment clair, pérenne et bien entendu à la hauteur des salariés !
La partie pourcentage jouera elle sur les RCI et RCC.

SNECA : Nous n’oublions pas nos collègues supérieurs à 11 qui peuvent toucher moins avec le seul égalitaire.

FNCA : Pour les 13 à 16 nous pouvons attirer l’attention d’augmenter les RCI.

SUDCAM : Demande de suspension de séance.

Suspension 14h22, Reprise à 14h35

SUDCAM pour l’intersyndicale : Ce qui est important pour nous est le symbole pour les salariés. La proposition que nous allons vous faire est une proposition d’affichage positif pour l’ensemble de la branche. Nous vous proposons 1560 € de plancher soit 120 € brut par mois mais surtout 100 € net par mois pour tous.

Pour vous montrer notre bonne volonté, nous vous proposons 2,5 % sur RCE, RCI, RCC.

FNCA : Suspension de séance

Suspension à 14h37  Reprise à 14h52

FNCA : Je pense que depuis ce matin nous vous écoutons et nous avons entendus.
La proposition est hors de portée.

Nous allons faire un grand pas vers vous.

1200€ avec une augmentation de 2,2 % sur RCE, RCI, RCC.

CFDT : demande de suspension.

Suspension à 14h55 Reprise à 15h18

CFDT pour l’intersyndicale : A l’issue de cette proposition, nous aurons du mal à aller plus loin, nous n’arriverons pas à retenir les salariés.

Proposition : 2,2 % sur RCE, RCI, RCC avec plancher de 1500 €.

SNECA : Nous sommes encore en dessous de notre mandat.

SUDCAM :  C’est vraiment notre dernière proposition.

FNCA : Une augmentation générale n’est pas une prime. Nous croyons à notre modèle.

Nous vous demandons une suspension de séance.

Suspension à 15h25   Reprise à 16h04

FNCA : Aujourd’hui nous avons beaucoup échangé, écouté, entendu. Nous avons fait beaucoup de pas par rapport à notre 1ère proposition. Cela nous a guidé tout au long de la journée.

Dernière proposition, nous n’irons pas au delà.

Alternative : soit l’un soit l’autre

Choix 1 : 2,4 % avec 1 plancher de 1400 €.
Choix 2 : 1500 € pour tous.

Cela couvre la PPV et l’augmentation.

SUDCAM : Suspension de séance

Suspension à 16h08  Reprise à 16h39

SUDCAM pour l’ensemble de l’intersyndicale :

Les 3 OS représentatives soutenues par les 5 OS non représentatives choisissent l’option 2 c’est à dire 1500 € pour tous d’augmentation annuelle sur les  et seront toutes 3 signataires.

FNCA : Nous pouvons nous satisfaire de cette journée marathon. Nous vous proposons de faire passer un accord rapidement.

Au nom de la DFN nous vous remercions chacun d’avoir contribuer à une solution de sortie vers le haut.

CFDT : Nous allons communiquer positivement avec l’intersyndicale.

SUDCAM : Nous sommes satisfaits  de finir comme ça cette journée.

Fin de la CPPNI à 16h47

 

Ce Direct a été rendu public SANS CORRECTION dès la fin de la séance.
C’est cela la TRANSPARENCE SUDCAM !
Pour toute info sur ce Direct,  n’hésitez pas à nous contacter


retour

Autres actualités nationales