Espace adhérent

Agenda
Le

CSE DU 24 JANVIER

Retrouvez-ci dessous les questions posées par notre Syndicat:

 

  1. REC 2023 :

 

Depuis  la fin des NAO, les Elus et les salariés n’ont toujours pas connaissance des dispositions de la REC pour 2023. Les Elus SDDS/SUDCAM demandent à la Direction si elle entend communiquer rapidement sur le sujet ? Est-il possible de connaître par exemple le pourcentage garanti aux salariés ainsi que la règle retenue pour les EMU ?

 

  1. POSTES VACANTS ET ABSENCE DE PLUS D’UN MOIS

 

Durant les négociations portant sur la REC 2023, la Direction a précisé aux Délégués syndicaux qu’il y avait une trentaine de postes vacants dans le réseau. Les Elus SDDS/SUDCAM demandent si ce chiffre est toujours valable aujourd’hui ?  En complément, est-il possible de nous préciser le nombre d’absences de plus d’un mois non remplacées dans le réseau ?

 

  1. SITES ET RENOVATIONS DES AGENCES

 

Au cours des dernières réunions de CSE, la Direction a fait part aux Elus de ses réflexions au sujets des sites et des rénovations d’Agences. Les Elus SDDS/SUDCAM demandent s’il est désormais possible de connaître les modalités de financement de ces travaux ?

 

  1. REORGANISATION DU RESEAU ET DES LIGNES MANAGERIALES FONCTIONS SUPPORTS

 

Pour faire suite à la présentation de ces projets, les Elus SDDS/SUDCAM demandent si conformément à ses engagements, la Direction a réussi à trouver une solution pour chaque salarié concerné par la suppression de son poste ( CFI, Animateur Conseil, RU, etc) ? Le cas échéant, combien reste-t-il de situations à solutionner ?

REORGANISATION DU RESEAU ET AGENDAS

 

Depuis la réorganisation du réseau, les collègues ont observé que les clients pouvaient prendre un RDV en agence avec le Conseiller de leur choix. Cela peut poser problèmes lorsque des clients particuliers prennent un rendez-vous avec un Conseiller Professionnelle (ou inversement).

 

Les Elus SDDS/SUDCAM demandent à la Direction si elle a la possibilité de mieux paramétrer les agendas afin d’éviter ces désagréments aux salariés.

 

REUNION HEBDOMMADAIRE TEMPS DE TRAJET

 

 

Malgré les moyens technologiques existants à ce jour, certains Managers s’obstinent à organiser la réunion hebdomadaire en présentiel.

 

Cette position peut s’avérer compréhensible lorsque quelques minutes séparent les agences annexes de l’agence principale. En revanche, cela devient problématique lorsque les collègues doivent effectuer 20 à 30 minutes de route. Ces salariés sont alors dans l’obligation d’amputer leur pause déjeuner sans jamais récupérer ce temps de trajet pourtant considéré comme du temps de travail

 

Les Elus SDDS/SUDCAM demandent à la Direction si elle peut rappeler les règles applicables en la matière ?


retour